Le prochain atelier WarriOr du bonheur aura lieu le dimanche 15 janvier 2023, de 11h à 13h30 à Paris (Lax studio).

Mumpreneuse : Pourquoi pas Vous ?

Mumpreneuse : l’art de gérer son entreprise quand on a des enfants

Aujourd’hui, je vais m’adresser à toutes les mères de famille qui se lancent dans l’univers merveilleux de l’entreprenariat ! Créer son entreprise quand on a des enfants est un choix de vie qui offre beaucoup de bonheur, mais aussi quelques galères. Il est important d’être informée avant de prendre le statut de maman entrepreneur.
Maman de deux petits garçons, je suis également coach bien-être. Cheffe de famille et cheffe d’entreprise, je suis bien placée pour vous parler du mode de vie des mumpreneuses, également appelées mumpreneurs ou mompreneurs.
Dans cet article, je fais le point sur les avantages et les inconvénients d’être femme entrepreneur et maman. Gestion du planning, éducation des enfants, charge de travail, temps pour soi : je mets tout à plat en partageant avec vous mon expérience de mumpreneuse épanouie. Vous aurez entre vos mains toutes les choses à savoir sur l’équilibre vie pro / vie perso, pour travailler à la maison quand on a des enfants.

Les mumpreneuses : ces femmes new generation

Commençons par lever le voile sur l’émergence des mumpreneuses. Depuis quelques années, de plus en plus de femmes créent leur entreprise, tout en étant mères de famille. Être son propre patron, passer du temps avec ses enfants, travailler dans un domaine passionnant : il existe diverses sources de motivation pour sauter le pas. Mais la tendance est à l’épanouissement : 35% d’entre elles le font pour « donner plus de sens à leur vie ».

Quand on sait que la moyenne d’âge pour créer son entreprise est de 38 ans, on s’imagine bien qu’une majorité de femmes sont mamans au moment de se lancer. Un choix de vie pas si simple puisqu’il s’agit d’allier la gestion d’une entreprise avec la gestion d’une vie de famille, au moment où les enfants ne sont pas encore autonomes.

Ce nouveau mode de vie suscite bien des envies de par la liberté qu’il offre, mais il comporte aussi des difficultés. Laissez-moi vous parler maintenant des principaux avantages et inconvénients d’être maman entrepreneur. Je partage avec vous mon point de vue en m’appuyant sur mon expérience.

Mumpreneuse : les avantages de concilier travail et vie de famille

Travailler de chez soi : la liberté de choisir sa propre organisation

Être mumpreneur, c’est être libre de s’organiser comme on le souhaite. Pour ma part, j’adore travailler à la maison car cela me permet de répartir mon temps de travail autour des temps en famille et non l’inverse (que l’on a tendance à subir lorsque l’on est salariée).
Si vous devenez maman auto-entrepreneur, il vous appartient de créer votre propre organisation.

En devenant mumpreneuse, j’ai donc découvert les avantages de la flexibilité. En effet, il est bien plus facile de pouvoir :

  • garder son enfant malade s’il ne peut pas aller à l’école ;
  • prendre des rendez-vous aux horaires que l’on souhaite ;
  • faire des courses et des tâches ménagères au calme, quand les loulous sont absents ;
  • profiter des périodes creuses pour un déplacement et éviter les embouteillages ;
  • etc.

Profiter de ses enfants et les voir grandir : le plaisir des mamans entrepreneures

Pour beaucoup de mumpreneuses, ce choix de vie permet de s’engager dans l’éducation des enfants et ainsi favoriser leur bien-être. Pour les jeunes mères, travailler à la maison avec bébé est un privilège qui ne se présente qu’une fois. Nos bambins grandissent tellement vite !

En ce qui me concerne, créer mon entreprise lorsque mes garçons étaient petits m’a permis de :

  • les récupérer tôt ;
  • participer à des activités organisées par l’école ou la crèche ;
  • leur dédier les mercredis et faire des sorties en famille.

Cette disponibilité offre un sentiment de liberté : il est possible de s’investir pleinement dans son rôle de maman.

Choisir un métier passionnant qui rend heureuse : le luxe des mumpreneuses

Entreprendre lorsque l’on est une femme est souvent synonyme de vocation. Le quotidien professionnel navigue alors entre la passion, le plaisir, les challenges et la motivation. Gérer une activité qui donne l’impression de ne pas travailler et d’être libre : voilà le « Graal » des femmes entrepreneurs.

L’épanouissement ressenti à travailler passionnément se répercute forcément sur la vie de famille : les enfants profitent de leur maman heureuse en affaires et elle leur transmet sa joie de vivre. C’est un cercle vertueux ! Pour ma part, c’est comme cela que j’ai réussi à accéder au bonheur !

Devenir mumpreneur : quelques inconvénients à surmonter

La charge de travail conséquente

Sans surprise, pour vivre de son activité, il faut travailler beaucoup. Les mumpreneuses ne comptent pas leurs heures pour faire grossir leur business et générer un chiffre d’affaires suffisant. Mais comment font-elles pour s’occuper des enfants et avancer dans le boulot ?

Voici quelques exemples concrets pour travailler de manière productive quand on a des enfants :

  • à l’aube, en vous levant une heure plus tôt qu’eux (ou le soir lorsqu’ils sont endormis !) ;
  • le samedi, en les confiant à leurs grands-parents ;
  • le dimanche matin, en laissant le papa gérer la tribu ;
  • l’après-midi, pendant la sieste du petit dernier ;
  • et surtout la journée quand ils sont à la crèche ou à l’école : profitez de ces longues plages horaires pour accomplir vos tâches principales.

Pour savoir à quel moment vous êtes la plus efficace, renseignez-vous sur votre chronotype et déterminez les meilleurs moments pour travailler.

Si, malgré une organisation béton, vous vous sentez dépassée ou perdue, n’hésitez pas à opter pour un coaching en développement personnel. C’est un excellent moyen pour revoir vos priorités, prendre confiance en vous et donc mieux gérer votre entreprise!

Attention au sentiment de culpabilité. Il peut survenir facilement si vos enfants font des remarques comme « maman, tu travailles trop ». En effet, ils en ont plus conscience que si vous étiez dans un bureau à l’extérieur. À vous de leur expliquer qu’à certains moments vous devez travailler, même s’ils sont là et que c’est normal car c’est votre mode de vie. Mais n’oubliez pas de vous mettre des limites même si vous avez encore des choses à faire (et que ça vous plaît), sinon votre entreprise risque de trop empiéter sur votre vie personnelle.

La mince frontière entre vie pro et vie de famille

Travailler chez soi quand on a des enfants est parfois un joyeux mélange de visios client avec un bébé malade ou de réponses à des mails en préparant les burgers-frites des grands.

Les mumpreneuses ont souvent du mal à cadrer leur activité professionnelle. C’est un inconvénient notable, mais qui se régule grâce à une organisation de fer. Pour cela, l’anticipation est fondamentale ! Ne laissez rien au hasard !

Quand on est entrepreneure et maman, le plus important est de passer du temps de qualité avec ses enfants, plutôt que de rester longtemps avec eux en étant constamment interrompue par un appel ou un message de client. Et c’est pareil lorsque l’on travail : les microcoupures sont les fléaux de la productivité (« mamaaan, il est où mon doudou ? »).

La difficulté de prendre du temps pour soi

En tant que mompreneur, je sais qu’il est difficile d’accorder du temps à soi. Pourtant, il est fondamental de s’imposer des minutes précieuses dans son planning, consacrées entièrement à son bonheur.

Offrez-vous des moments rien qu’à vous : c’est essentiel pour l’équilibre. Une séance de sport, un temps de lecture, un instant de médiation, une balade en forêt… Choisissez l’activité que vous aimez et planifiez-la. Pas d’excuses, pas de report, pas d’annulation : c’est votre moment ! Prendre du temps pour soi favorise le bien-être et contribue à l’épanouissement personnel et professionnel !

Vous l’aurez compris, être mumpreneuse a des avantages et des inconvénients. L’organisation est le maître-mot de ce life-style moderne, avec un réel épanouissement à la clé. Comme vous le savez, j’ai créé mon entreprise de coaching bien-être, tout en m’occupant de mes deux petits trésors. Je peux donc accompagner toutes les entrepreneuses qui recherchent un soutien dans l’accomplissement de leur vie grâce à mon programme WarriOr du Bonheur. Quand on sait que plus de 80% des femmes actives ont déjà envisagé l’entrepreneuriat, il y a fort à parier que vous aussi vous pourriez vous lancer, si ce n’est pas déjà fait ! Alors, êtes-vous, comme moi, maman et chef d’entreprise ? Venez me raconter ce qui vous rend heureuse dans votre mode de vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *